10 nov. 16 Biodiversité et emprises de lignes électriques… Incompatible ? Non, c’est possible !

Le Parc naturel régional des Ardennes a la particularité d’accueillir dans la pointe de Givet le Centre national de production d’électricité de Chooz, d’où part un réseau important de lignes électriques à haute tension.

 

Cela représente environ un linéaire de 273 km sur une largeur comprise entre 20 à 80 m s’étendant dans le massif forestier de l’Ardenne et la Thiérache ardennaise.
En milieu forestier, 140 km de « zones de déboisement » sont concernées représentant une surface à vocation forestière d’environ 590 ha ne permettant pas une gestion forestière classique du fait d’une limitation en hauteur pour la mise en sécurité des lignes électriques. En effet, RTE, responsable et gestionnaire des lignes électriques, effectue par défaut dans ces zones des opérations de broyage pour abaisser la végétation au niveau du sol, tous les 4 ans en moyenne.

Soucieux de la préservation de l’environnement, le Parc naturel régional des Ardennes (PNRA) et Réseau de transport d’électricité (RTE) ont concrétisé en mars 2016 une convention visant à mener des actions de restauration de la trame verte et bleue (formée de réservoirs et de corridors) afin de favoriser la préservation et le développement de la biodiversité sous les lignes électriques en Thiérache et dans le massif forestier de l’Ardenne.

Les aménagements réalisés à travers cette convention sont entièrement pris en charge financièrement par RTE, et ce jusqu’à juin 2018, dans la limite des crédits alloués à l’opération !
A la charge ensuite aux acteurs locaux, en concertation avec le PNRA, d’assurer l’entretien des aménagements mis en place !

Le PNRA assure le rôle de coordinateur technique : diagnostic des sites, propositions et planification des travaux avec les acteurs locaux (Fédération de chasse des Ardennes, Office national des forêts, RTE, propriétaires, collectivités…), mise en place de convention de gestion d’entretien, suivi des travaux…

L’objectif de l’action est de créer ou restaurer des habitats remarquables favorable à la biodiversité sous les lignes de transport d’électricité :

-          Création de mares,

-          Création de lisières arbustives,

-          Restauration de landes à callune et à genêts,

-          Restauration de tourbières,

-          Plantation de haies (dans la Thiérache notamment),

-          Création d’ilots arbustifs sous les pylônes….

 

Pour cette première année d’animation, des travaux d’aménagement sont déjà prévus sur quelques communes du territoire : Deville, Monthermé…

 

Alors si des lignes électriques traversent votre propriété, que vous soyez propriétaire public ou privé, sur le territoire du PNRA, et si vous souhaitez mettre en place des aménagements en faveur de la biodiversité, n’hésitez pas à nous solliciter !!!

Actualités

  • La prochaine "Matinale du PNR" aura lieu le jeudi 06 avril. Les Matinales du Parc sont des rendez-vous créés par le PNR. Une matinée par mois, les élus et agents des collectivités adhérentes se regroupent pour échanger sur un sujet commun...
  • Le parc naturel des Ardennes organise le samedi 01 Avril à  La Neuville aux Joutes et à Liart des  animations sur le thème "chouette nuit".
  • La prochaine permanence des Conseils en habitat aura lieu le mercredi 12 avril. 
  • Organisés par l’Agence de développement touristique (ADT) des Ardennes, à l’initiative du Conseil départemental et de la Préfecture des Ardennes, les Prix du tourisme ardennais récompensent les talents et initiatives touristiques du département.