Légendes

Lorsque la brume s’abat sur les pâtures et en forêt, recouvre vals et vallées, ce pays redevient sauvage et mystérieux. Cette atmosphère a donné naissance à de nombreuses légendes et inspirée écrivains et poètes.

A Bogny-sur-Meuse, les 4 fils Aymon, figés dans la roche sur leur cheval Bayard, rappellent la légende de Renaud, Allard, Richard et Guichard, les 4 vaillants chevaliers, qui prirent la fuite dans la forêt d’Ardenne après avoir blessé mortellement le neveu de Charlemagne. Au pied de cette crête rocheuse, une sculpture monumentale signée Albert Poncin  représente les quatre frères et leur cheval Bayard.

Dans une boucle de Meuse, à Laifour, il n’est plus question de chevaliers ici, mais de « Belles dames ». Les 3 fils du seigneur de Hierges, après avoir épousé Berthe, Hodierne et Ige, les 3 filles du seigneur de Rethel, partirent pour la croisade. Ils laissèrent donc leurs épouses qui malheureusement furent infidèles. Dieu, pour les punir de n’avoir pas respecté le pacte conjugal, les changea en trois énormes rochers à l’heure précise où Jérusalem était prise d’assaut.

Aux alentours de Monthermé, le magnifique point de vue de Roc la Tour, également site d’escalade pour les amateurs avertis, est ancré dans la légende. On raconte qu’un seigneur avait une jeune femme belle, fière et ambitieuse, mais sans château digne de l’abriter. Il vit un jour venir à lui un personnage qui le fit rougir de sa pauvre maison et lui proposa, en échange de son âme, de bâtir un magnifique château : sa femme aurait enfin une demeure digne d’elle. Le seigneur reconnut le diable et conclut le marché. Selon son habitude, messire Satanas devait construire l’édifice en une nuit, avant le premier chant du coq. Il se mit au travail avec son équipe de lutins et de diablotins. Le château terminé, seule la dernière pierre allait être déposée quand un coq chanta dans la vallée. Le diable était pris. Dans sa colère, il jeta sa toque contre les murailles et tout s’écroula. Ces débris de château forment aujourd’hui Roc la Tour.

 

 

4 fils aymon à Bogny-sur-Meuse

Actualités