Veille écologique

Afin de répondre aux objectifs d’amélioration de la connaissance du patrimoine naturel et de mise en place d’indicateurs de la politique du Parc, le Parc a initié la mise en place d’une veille écologique du territoire se traduisant par la mise en place de suivis naturalistes.

Débutée en 2009, l’action devrait à terme proposer un suivi d’espèce par type d’habitats d’intérêt patrimonial :

  • Bocage -> Pie-grièche grise
  • Espace forestier -> Cigogne noire
  • Lande humide et tourbière -> Orchis des sphaignes
  • Cavité -> Grand murin, Grand rinolophe
  • Pelouse rocheuse > Grand-duc, Faucon pèlerin
  • Coteau calcaire/cours d'eau -> A définir

 ......................................................................................................................................

MILIEU FORESTIER

Pour le milieu forestier, c’est la Cigogne noire qui a été désignée comme espèce bio-indicatrice. Moins connue et bien plus discrète que sa cousine à la robe immaculée, la Cigogne noire a pris ses marques dans le massif forestier, habitat naturel par excellence. Pour autant, n’ayant pas servi de territoire d’étude pour le Programme interrégional Cigogne noire Bourgogne -Champagne-Ardenne, la connaissancedu PNR sur les exigences écologiques locales de l’espèce est réduite. Aussi, pour l’année 2015, le PNR a souhaité réaliser une cartographie des habitats utilisés par la Cigogne noire, notamment ceux favorables au nourrissage et à la nidification.

Cigogne noire - Luc Gizart

Avec l’appui financier de la DREAL Champagne-Ardenne et la participation de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), du Regroupement des Naturalistes Ardennais (ReNArd) et de l’Office National des Forêts (ONF), le PNR a équipé une cigogne noire femelle de 3 ans, baptisée ‘‘Bonnie’’, avec une balise satellitaire. Pour cela, le PNR a fait appel à un professionnel, titulaire d'une autorisation de capture d'oiseaux pour baguage à des fins scientifiques du Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d'Oiseaux (CRBPO). Depuis l’équipement de Bonnie en juin dernier, la balise émet des points de localisation, ce qui permet au PNR de débuter la caractérisation des zones de nidification et d’alimentation. Une phase qui se poursuivra dès son retour de migration en 2016.

-> Plus d'informations sur la Cigogne noire dans le bulletin Natura 2000 n°4 en cliquant ici

-> Site Internet du Réseau Cigogne noire (pour suivre la migration de Bonnie vers l'Afrique) en cliquant ici

 

 

 

Actualités